Fermer la Pub..

De nouveaux bâtiments pour l’école Nationale République du Guatemala

Par - Mis à jour le 2021-10-06 à 19:30

Publié le 2021-10-06 à 19:30

Des élèves de l’école Nationale République du Guatemala satisfaits de la réhabilitation de leur environnement d’apprentissage.

Mini terrain de basket-ball avec des lignes de fond rouges, fresques mêlant des personnages de dessins animés sur les murs d’entrée, de petits escaliers extérieurs aux couleurs variées, des salles de classes vastes et convenablement éclairées, stations pour le lavage des mains, des espaces verts aménagés, voilà le nouveau décor de l’école nationale République du Guatémala de Pétion-Ville.

Fermer la Pub..

Mais ce qui fascine le plus dans ce panorama, ce sont certainement les élèves et les enseignants qui offrent leurs beaux sourires, en entrant à l’école, chantant l’hymne national et hissant les couleurs du pays, exprimant ainsi un sentiment de fierté, de bien être, de se retrouver côte à côte dans un environnement d’apprentissage sûr et agréable à l’occasion de la rentrée scolaire.

Les quelques 700 écoliers, venus pour la plupart des quartiers avoisinants Jalousie, Filipo, Nénette, Pèlerin, Thomassin, Morne Lazarre, Delmas, leurs enseignants et tous les membres du personnel ont effectué la rentrée dans cette école primaire qui comprend notamment un bâtiment à trois niveaux nouvellement construit et un ancien bâtiment à (3) trois niveaux, patrimoine de l’architecture moderne des années 40 en Haïti, fraichement réhabilité.

La nouvelle école comprend entre autres : une salle pouvant recevoir des équipements informatiques, une autre salle pouvant servir de bibliothèque, un réservoir, un bloc sanitaire, une cafétéria munie d’un réfectoire et une grande cour de recréation. Elle a bénéficié aussi de mobiliers scolaires (bancs, chaises, étagères et bureaux pour la direction).

Les travaux ont été réalisés dans le cadre de l’exécution du projet «Augmenter l’Accès à une Education de Qualité en Haïti (AEQ) » mis en œuvre par l’Unité Technique d’Exécution (UTE) du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) et financé à hauteur de 50 millions USD par la Banque Interaméricaine de Développement (BID).

Objectif : augmenter l’accès  à une éducation pour des enfants du préscolaire à la neuvième année de l’enseignement fondamental.

L’école nationale République du Guatémala a été fondée en 1964. Avec le temps, le bâtiment de cet établissement scolaire s’est dégradé. Les planchers étaient troués, le gros œuvre, la taille de l’école, la superficie des salles de classe, l’aération étaient très défavorables pour assurer un cadre adéquat à l’enseignement. L’école était abandonnée vue qu’elle était dans un état lamentable a fait remarquer la Directrice de l’institution, Micheline Augustin PIERRE.

 

Sa rénovation est intervenue suite à de nombreuses réflexions sur l’effondrement d’une école à Nérette qui avait causé la mort de plus d’une centaine de personnes et fait de nombreux blessés. Elle s’est effectuée après des démarches entreprises auprès des autorités haïtiennes, soutient-elle.

Grâce aux travaux effectués, l’école nationale République du Guatemala où est logée aussi l’école Nationale de l’Uruguay possède aujourd’hui au total (15) quinze salles de classe. Le bâtiment fraichement construit dispose de (9) neuf salles de classe d’une superficie de (50) cinquante mètres carrés chacune et l’ancien bâtiment rénové en compte (8) huit ainsi que deux directions.

« Ces changements ont apporté beaucoup d’amélioration dans la qualité de vie et de l’enseignement à l’école et ont augmenté l’intérêt chez beaucoup de plus d’enfants pour intégrer l’établissement. Aujourd’hui l’école est remplie d’élèves et rien que pour l’année scolaire en cours les demandes d’inscription ont triplé » a constaté Madame PIERRE.

L’école Nationale République du Guatémala regroupe des élèves de la 13ème année, du 1er et du 2ème cycle. Elle fonctionne en trois vacations (dans la matinée de 7h45 à 12h30, dans l’après midi de 1h à 4h et le soir de 5h à 8h). Outre le programme de cantine scolaire supporté par le Fonds d’Assistance Economique et Sociale (FAES), les élèves de l’école bénéficient des activités de sensibilisation et de dispositifs de lave-mains pour les préserver non seulement de la Covid 19 mais aussi d’autres maladies des mains sales. 

Le projet AEQ envisage la construction de (18) dix-huit écoles au total reparties dans cinq départements du pays (l’Ouest, l’Artibonite, le Centre, le Sud-est et le Nord-Ouest). Pour l’heure, (8) huit écoles ont déjà été réceptionnées. Il s’agit pour l’Ouest, de l’école nationale République du Guatémala, l’école nationale de Bas Flon, pour l’Artibonite, l’école nationale de Montrouis, pour le Centre, l’école nationale de Débute et pour le Nord-ouest, l’école nationale Passe Catabois, l’école nationale Herbe à Flèche, l’école nationale de Métayer et l’école Nationale de Pélissier. 

 Ces écoles ont été construites selon les codes de construction en matière de protection contre les catastrophes naturelles actuellement utilisées en Haïti et aux directives du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) pour la conception des bâtiments.

 

 Jude Martinez Claircidor

Spécialiste en Communication

HCI - A La Une

Videos

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting indus..

Ky-Mani Marley, One Time..

It is a long established fact that a reader will b..

Fermer la Pub..