Fermer la Pub..

Le cri de la conscience !

Par - Mis à jour le 2022-07-16 à 21:31

Publié le 2022-07-16 à 21:31

KONSYANS AYISYEN POU YON LÒT AYITI.’’KALA’’


Plus de deux siècles d'histoire sans une historicité progressivement évolutive, par manque de souci pour les générations futures. Car le flambeau du passé trouvé dans la main du présent pour éclairer le lendemain qui n'est autre que l'histoire est éteint. Conséquence de l'inconséquence d'une "culture de conscience”.

Fermer la Pub..

Sans faire un long voyage historico-temporel on peut trouver bon nombre de porteurs de lumière comme: Demesvar Delorme; Anténor Firmin; Jacques Roumain; Louis Joseph Janvier; Jacques Stephen Alexis; pour ne citer que ceux-là qui tenaient à faire valoir le bien, le bon, le juste et faire flotter le drapeau des vertus sociales dans une perspective de "construction de la conscience de l'être haïtien".

Un être haïtien illuminé de la conscience patriotique dans sa trilogie: le patriotisme historique, le patriotisme géographique et le patriotisme constitutionnel. Une trilogie angulaire qui nous permettrait de comprendre l'importance de la conscience dans la lutte évolutive de toute société. Et quand une société ne lutte pas pour son évolution malgré l'ampleur de l'évolution des luttes, il faut en déduire que c'est de l'aliénation hypnotique à dominance culturelle qui soit à la base de cette réalité.

Aujourd'hui nous vivons dans une société où l'anthropophobie devient un phénomène social accepté comme fait, de fait tout le monde éprouve de la peur: peur de son mari, peur de sa femme, peur de ses enfants, peur de son entourage, peur de se recréer, peur de porter des habits somptueux pour ne pas se faire kidnapper, peur d'investir dans le pays pour ne pas perdre le fruit de travail de toute une vie en un clin d'œil, peur de parler pour ne pas se faire tuer en disant la vérité. Cette peur générale a causé comme par le passé l'exorde des cerveaux, l'exorde juvénile, l'exorde économique, et maintenant elle favorise la défavorisation communicationnelle par la fermeture de plusieurs émissions radiophoniques dans le pays, du nombre on pourrait citer celle la radio télé Caraïbe, "première occasion", une émission à vocation populaire. Car c'est la voie où les sans voix peuvent faire entendre leurs voix partout dans le monde pour dire: pas de liberté sans bien-être.

Alors, pour le bien-être du peuple haïtien, l’organisation sociopolitique Konsyans Ayisyen pou yon Lòt Ayiti ‘’KALA’’ voudrait que la liberté de la parole ne soit pas une illusion, mais que la parole et la société dans son ensemble soient libérées de l'amprise de la peur pour vivre librement dans la vérité et la justice.

Haïtiens de partout, les gens du nord, du sud, de l'est et de l'ouest du pays, jeunes et vieux, hommes et
femmes, il est venu le temps impérieux de la prise de conscience pour pouvoir prendre consciencieusement l'avenir d'Haïti entre nos mains afin d'accomplir "l'idéal ancestral" par l'entremise de la KONSYANS AYISYEN POU YON LÒT AYITI.’’KALA’’
 
Yvenson NEPTUNE
Professeur à l’Université
Responsable de Communication

HCI - A La Une

Videos

Ky-Mani Marley, One Time..

Where can I get some?..

printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry's..

Fermer la Pub..